Precious metals

Items concerning precious metals
  • Home
  • /
  • Why invest?
  • /
  • Investment guide

Comment des banques camouflent leur banqueroute

Beaucoup de banques ont d’ores et déjà un « capital négatif », mais elles le cachent au public. Elles maquillent leur bilan, en inventant des « valeurs fantaisistes ».

Jusqu’à la faillite de Lehman Brothers (2008), les banques évaluaient leurs actifs en fonction de la valeur de marché du jour (mark to market). Or comme des actifs toxiques ont perdu beaucoup de leur valeur, voire même sont devenus invendables, les banques, au lieu d’admettre leurs pertes, ont préféré changer les règles comptables. Désormais elles « estiment » de manière fantaisiste (mark to fantasy) ce que pourrait valoir tel ou tel papier s’il existait un acheteur ; ou bien elles prennent comme repère le prix d’achat initial, faisant fi de la dépréciation intervenue entretemps ; ou bien encore elles surestiment une créance, parce qu’elle serait censée valoir plus à l’avenir.

Pour diffuser cet article contactez nous

Author : EUPOROS SA® - © dépot légal 2011
Source : www.euporos.ch



Comments

No current comments

Write a comment